Compte-tenu des spécificités réglementaires de la santé et des contraintes de la production de Vaccins, Sanofi Pasteur a besoin d’anticiper ses besoins en ressources (construction de nouveaux bâtiments par exemple) sur un horizon de 10 ans. La solution utilisée devenant obsolète, une étude a été menée pour envisager l’utilisation d’un APS déjà utilisé en interne pour le processus S&OP.

Le challenge du client :

L’ensemble de solutions supportant depuis presque 10 ans le processus LTIP (Long Term Industrial Plan) présente un degré d’obsolescence élevé et ne répond plus aux nouveaux enjeux du département en charge de ce processus stratégique. La stratégie de la DSI vise également à restreindre le nombre de solutions utilisées. L’étude a permis d’évaluer la possibilité de répondre aux besoins de ce processus à partir d’une solution APS existante en prenant également en compte la construction d’un core model groupe sur les processus de planification.

La valeur ajoutée d’Advents

Advents a accompagné l’équipe métier dans la définition et la mise en œuvre de la démarche permettant d’évaluer la faisabilité d’utilisation de l’APS existant pour supporter le processus LTIP.

Les consultants Advents se sont appuyés sur :

  • leur expertise en planification industrielle (tous les consultants Advents en Supply Chain sont certifiés APICS),
  • leur expertise des solutions APS,
  • Leur connaissance approfondie du processus LTIP et des outils existants.

 

L’approche a consisté à :

  • Identifier les axes d’amélioration du processus et des outils existants,
  • Définir les nouveaux besoins au regard des enjeux stratégiques du processus,
  • Mener une analyse d’écart entre les besoins et la solution APS utilisée pour le processus S&OP (avec le support de l’éditeur),
  • Proposer une trajectoire pour faire converger les outils.

 

Où en sommes-nous ?

L’étude a permis de valider la possibilité d’utiliser l’APS existant avec la nécessité au préalable de réaliser un alignement des référentiels données de base.